le ski-club de Prémanon

Prémanon a les pieds sur les pistes – quoi de plus naturel pour ses habitants que de pratiquer toutes les formes de ski : alpin, fond, saut, biathlon… et d’autres encore. Pour les jeunes, les sports de neige sont quasiment les seules activités de plein air praticables, six mois par an. Au collège, le ski est un sport scolaire comme les autres, justifiant même d’un aménagement des horaires pour tous les élèves.

Nos activités

Au club de Prémanon, nous voulons pratiquer le ski – tout le ski. Selon les envies et les motivations, certaines activités peuvent être plus populaires que d’autres, mais tout ce qui se fait en glissant avec des planches sur la neige est susceptible de faire partie de nos activités (ou presque).

Pour que les jeunes puissent pratiquer, le club organise les activités dans chacune des spécialités – parfois avec les clubs des villages voisins ou le comité départemental, pour regrouper les pratiquants.

Pour une description détaillée de chacune de nos activités, consultez les pages qui leurs sont consacrées. Et n’hésitez pas à contacter les responsables de chaque spécialité pour en savoir en plus, avec notre formulaire de contact !

Ski de fond

A son origine, le ski de fond est un moyen de locomotion qui a trouvé sa naissance il y a plus de 3 000 ans, dans les contrées froides et enneigées de la future Norvège. S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de la grande et longue histoire de ce sport, c’est la naissance du ski de fond dit « skate » (ou pas de patineur) dans les années 1980. Pour les puristes en provenance des pays scandinaves, seul existe à leurs yeux le ski de fond dit classique – une véritable religion pour eux. Mais au ski club de Prémanon, votre enfant, à partir de 6 ans révolu, apprendra aussi bien le ski de fond classique que le skate.

Deux saisons pour une année de ski


L’année du ski-club se décompose en deux parties. De la fin des grandes vacances d’été à (environ) fin novembre, les samedis matin, nous pratiquons la course à pied, la randonnée, le vtt, le ski-roues et des jeux développant la motricité. Ces activités sont principalement encadrées par des bénévoles et organisées par un entraineur disposant d’un diplôme d’état en ski de fond. Cette phase nous permet d’arriver en pleine forme à la deuxième partie de nos activités et crée de la cohésion au sein du club.

La deuxième partie de l’année commence aux premières neiges, et se termine début avril. Les entrainements ont lieu le mercredi et les compétitions le weekend. Les points forts de la saison de ski de fond sont la Transjeune, fin janvier, et la Traversée du Massacre, début mars. Cette compétition est organisée par notre ski club, nous permettant entre autres de financer l’encadrement par des moniteurs diplômés des entrainements hivernaux. Nous organisons aussi des mini stages durant les différentes vacances scolaires. Le point fort et la richesse du ski club de Prémanon est son enseignement à la pratique du ski de fond dans la convivialité et la bonne humeur. Le jeune à la recherche de performances y trouvera des cours et des activités répondant à ses attentes, autant que celui voulant se retrouver entre ami.e.s pour passer un bon moment.

ski de fond

Ski alpin

La section ski alpin du club de Prémanon accueille tout ceux qui souhaitent progresser en ski. Nous le pratiquons sous toutes ses formes, traditionnelles comme plus « modernes » : slalom, border, freestyle, etc. Quand l’occasion se présente, nous pratiquons également le hors piste et le ski de randonnée.

Notre intention est que chacun découvre la diversité du ski, mais avant tout devienne autonome. Nous sommes par conséquent très attentifs à l’acquisition des réflexes de sécurité. Pour être très clair : nous n’ignorons pas l’aspect compétition, mais ce n’est absolument pas une priorité pour notre groupe.

Adultes :

Ne vous contentez pas de regarder les jeunes skier, les adultes ont aussi le droit d’en profiter ! Pendant que les enfants s’amusent ensemble, vous pourrez en profiter pour faire vous aussi quelques descentes, sur ou hors-piste, voire même quelques montées pour les amateurs de ski de randonnée…

Activités de la section ski alpin du club de Prémanon

Nous organisons nos séances sur neige durant toute la période d’ouverture de la station, en principe tous les samedis matin de 9 à 11h. Elles sont ouvertes à tous les membres du club, quelle que soient leurs spécialités et leur niveau. Les fondeurs, sauteurs et biathlètes sont tout particulièrement les bienvenus pour améliorer leurs compétences dans les descentes !

En pratique :

Pour participer aux séances hebdomadaires, il faut :

  • Etre membre du club et donc en possession d’une licence (ou carte neige si né en 2002 ou plus).
  • Si vous participez aux entrainements du groupe ski de fond, vous devez avoir au minimum 7 ans et le niveau première étoile,
  • Sinon, vous devez avoir le niveau 3ème étoile (le niveau de ski sera validé par le moniteur ESF en début de saison),
  • Etre en possession d’un forfait pour la demi journée au minimum (en principe, domaine franco-suisse à prévoir),
  • S’inscrire auprès des responsables du club pour chaque séance, le jeudi soir précédant au plus tard.

Pour vous inscrire, vous pouvez contacter les responsables sur la page de contact du site

Le rendez-vous est situé généralement au pied des pistes des Jouvencelles, à l’emplacement du panneau du plan des pistes.

La consultation du site web du club est fortement conseillée avant de se rendre sur place, pour le cas d’un changement de dernière minute.

N’oubliez pas les possibilités de transports par ski-bus : ils sont gratuits pour les possesseurs de forfait. Pensez également au covoiturage, particulièrement en période de haute fréquentation touristique.

Eléments complémentaires :

  • Pensez à la carte rusée qui peut vous procurer certains avantages sur les forfaits ou le matériel.
  • Prenez 10 à 15 minutes d’avance sur le rendez-vous si vous devez acheter un forfait : les groupes ne peuvent pas attendre les retardataires !
  • Notez votre numéro de téléphone portable sur le forfait de vos enfants à chaque séance.
  • Si vous souhaitez participer à des compétitions, les inscriptions sont effectuées par le club. Vous devrez pour cela prévenir le responsable des inscriptions dans les délais, en général le mardi ou le mercredi précédent, en passant par la page de contact du site.

Attention, un certain nombre d’équipements de sécurité sont obligatoires pour la participation aux compétitions : casque homologué, protection dorsale dans certains cas, etc.

le meilleur de tous les mondes

Dans un club ou le fond et le saut sont de véritables attraits majeurs, le ski alpin ne pouvait se contenter de rester les deux pieds dans le même sabot. A moins que soit plutôt les deux talons dans la même fixation… Si vous vous sentez à l’étroit quand vos pieds sont bloqués sur les skis, vous trouverez à Prémanon des skieurs qui pensent comme vous. Il est manifestement temps de vous mettre au télémark. On le pratique à tous les âges, et tous les niveaux. N’hésitez pas à venir « fléchir le genou » avec les télémarkeurs du ski-club.

ski-club de Prémanon
ski de fond

Biathlon

Le biathlon (du latin bi, «deux», et du grec athlon, «concours») est une épreuve combinant deux disciplines. Par coutume, quand on parle du biathlon, on évoque la combinaison du ski de fond et du tir à la carabine. De nos jours, la pratique du biathlon au haut-niveau est réglementée par l’Union Internationale de Biathlon (IBU) qui organise les principales compétitions. Bien que considéré comme discipline du ski ou sport de neige, le biathlon est totalement autonome vis-à-vis de la Fédération internationale de ski, autre institution mondiale ayant autorité sur la majorité des disciplines des sports d’hiver.

Les entraînements au tir 10 mètres ont lieu tous les jeudis et vendredis soir au stand du gymnase des Rousses à partir de 16 H 40.

Les entraînements à 50 mètres ont lieu le samedi matin et/ou mercredi au Stade des Tuffes en fonction de la disponibilité des encadrants.

ski de fond

Pour plus d’information, contactez le responsable de l’activité grâce au formulaire de contact

Saut et combiné nordique

Les entraînements

– Tremplins K10 et K 25 ( jusqu’à U13) à l’Omnibus des Rousses : mardi et vendredi soir
– Tremplins K45 au stade des Tuffes ou K60 à Chaux-Neuve : mercredi après-midi

Initiation

La discipline est ouverte aux garçons comme aux filles.
Une initiation est possible sur les tremplins K10 et K25. Pour cela, il faut se munir de son équipement de ski alpin (ski, chaussures de ski, pantalon, manches longues, casque et gants obligatoires) et contacter le responsable de l’activité (sur la page de contact)

ski de fond

Technique de saut à ski

Le skieur s’élance du haut d’un tremplin enneigé ou revêtu de matière synthétique. Il peut atteindre une vitesse dépassant les 100 km/h sur les tremplins de vol à ski (les plus grands tremplins). Sur les derniers mètres, il donne une impulsion pour aller le plus loin possible dans les airs. Cette impulsion est d’une importance capitale, car contrairement aux croyances, le nez du tremplin ne remonte pas. Une fois en l’air, le sauteur se penche de façon à placer son corps entre ses skis et cherche à obtenir une portance optimale sur l’air. Il se redresse au moment de l’atterrissage et pour que ses notes de style restent optimales, doit effectuer une «fente» avec les pieds en position «télémark».

Les 3 phases du saut à ski

La phase d’élan

Elle est sanctionnée par la vitesse obtenue par le sauteur au bout du tremplin. Une bonne vitesse est essentielle pour réaliser un bon saut. Cette vitesse dépend de la position d’élan du sauteur, de son relâchement dans la trace, de son poids, et de la capacité des skis à glisser sur la piste.

L’impulsion au bout du tremplin

Celle-ci doit être puissante et réalisée juste au bon moment.

La phase de vol

Elle est principalement déterminée par le poids du sauteur, sa position en vol et la qualité de la transition entre l’impulsion et la position de vol.

Facteurs externes influençant le vol :

Un vent de face rallonge la distance de saut, en ajoutant de la portance sous les skis du sauteur. Au contraire, un vent arrière (dans le dos du sauteur) rabat contre la piste de réception.

La hauteur de la barre d’élan : pour s’adapter au niveau des compétiteurs et aux conditions météo, on modifie la hauteur de la barre depuis laquelle le sauteur s’élance. Plus la barre est haute, plus la vitesse du sauteur en sortie de tremplin sera élevée – et inversement, ce qui permet d’assurer la sécurité des sauteurs en les faisant atterrir dans une portion suffisamment pentue de la zone de réception.

Le décompte des points

Le vainqueur d’un concours est le sauteur qui réalise le plus grand nombre de points sur un total de 2 sauts (1ère et 2ème manche).

Le total est composé :
• des points attribués pour la longueur.
Chaque tremplin possède une zone cible d’atterrissage appelée le point K (K-point) qui est une distance de référence. Pour les compétitions K 90 et K 120 (tremplins de 90m et de 120m), les points K sont respectivement 90 et 120m. Le skieur marque 60 points lorsqu’il retombe à la hauteur du point K, chaque mètre au-delà ou en-deçà du point K est compensé par l’ajout ou le retrait d’un certain nombre de points variables selon les tremplins.
• des points attribués pour le style.
Cinq juges placés au bord de la piste donnent une note comprise entre 0 et 20. La meilleure et la moins bonne sont ôtées du total, qui est ajouté aux points attribués pour la distance du saut du sauteur.
La note attribuée par défaut est 20. Des déductions sur ce total sont effectuées pour :
– Le vol : position en vol, mouvements parasites et indirectement longueur du saut.
– La réception : douceur de l’atterrissage, qualité du « télémark » (tenue au minimum sur 10m et ski plat, non sur la tranche).
– La fin du saut : fautes de carre, chute comptabilisée dés que les fesses ou les mains touchent le sol. Si le sauteur tombe après la ligne de chute (derrière lignes blanches), la chute n’est pas comptabilisée.
Les cas les plus fréquents de déduction sont les mouvements en vol (-1 point), l’absence de télémark (- 3 points) et la chute (- 7 points maxi).

Combiné nordique

Le combiné nordique ajoute une épreuve de ski de fond à l’épreuve de saut, d’une distance variable en fonction des épreuves et des catégories d’âge.

Les participants prennent le départ « en chasse », c’est à dire que le mieux classé lors du saut part en premier, et que les suivants prennent le départ avec un écart de temps correspondant à leur résultat lors du saut.

Ainsi, le premier à franchir la ligne d’arrivée est le vainqueur de l’épreuve. On peut donc suivre en direct l’évolution des positions durant l’épreuve, en fonction des dépassements entre les concurrents.

Dans le massif du Jura, une manche de la coupe du Monde de combiné nordique est organisée régulièrement sur le site de Chaux-Neuve.

saut à ski et combiné nordique au ski club de Prémanon

La saut à ski se commence sur les tremplins au milieu des Rousses. Ce sont des tremplins de K 10 ou  K 28. Puis les jeunes s’élancent sur les tremplins des Tuffes et de Chaux-Neuve. Ils évoluent sur des K 45, K 60, K 118 et plus.

Cette discipline se pratique l’hiver, mais les entrainements et les compétitions sont aussi nombreuses l’été.

Retour haut de page